Le dieu à venir


Comme le Messie et comme le serviteur de Dieu, Dionysos est un sauveur de l’ère future parce qu’il est le seul à conserver et à sauver pour les temps à venir la substance de l’ancienne religion à l’heure de son déclin. C’est pourquoi l’intelligence européenne peut le redécouvrir au moment où les Lumières triomphantes débouchèrent, non pas sur l’âge d’or attendu, mais sur une crise qui, loin d’être surmontée aujourd’hui, semble s’être généralisée. Si nous observons, depuis quelques années, cet ensemble de problèmes avec tant d’attention, c’est sans doute parce qu’il nous est plus facile actuellement qu’il ne l’était encore il y a quelques années de voir dans cette crise de la société contemporaine le point d’aboutissement d’une évolution critique amorcée à la fin des Lumières et à l’égard de laquelle la vision romantique du retour d’un dieu (et donc aussi d’une religion) constitue la première réaction déclarée. "

Un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez

Connexions’inscriremot de passe oublié ?